Défenseur(e) des droits

, par Aline Beilin

Mi juillet 2020, Claire Hédon, ancienne journaliste et présidente de l’association ATD-Quart Monde, a été nommée Défenseure des droits en remplacement de Jacques Toubon, qui a fini son mandat de six ans fin juillet.

Retour sur les missions et compétences du Défenseur des droits.

  • Sa mission est inscrite dans la Constitution de 1958 : « "Le Défenseur des droits veille au respect des droits et libertés"- article 71-1 de la Constitution »
  • Ses domaines de compétence se sont élargis ces dernières années. Si la défense et promotion des droits de l’enfant (voir ici), la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité (voir ici) relèvent de la compétence "socle" du Défenseur des droits, certains sujets sont plus récents. Il en va ainsi de la défense des usages des services publics (voir ici), l’orientation ou la protection des lanceurs d’alerte (voir ici) ou le respect de la déontologie des personnels de sécurité (voir ici)
  • On peut lire une fiche de synthèse du Défenseur des droits sur le site de l’Assemblée nationale.
  • Le site Vie publique fait état du rôle croissant du Défenseur des droits. Un dossier complet, à lire ici.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)