Peut-on tout faire de son corps ou de celui d’autrui au nom de l’art ?

, par Aline Beilin

Sommes nous libre de disposer de notre propre corps ? Comment le droit français protège-t-il le corps humain ? Cette protection peut-elle limiter la liberté artistique ?
Illustration par l’histoire du tatouage de la Tour Eiffel à la rose...

Voir Le tatouage, approché par le droit
Voir "Peut-on vendre ses fesses ?"

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)